Notre page FACEBOOK: 

https://www.facebook.com/soslevriers1

Aider nous
Aider nous

Qui peut adopter un de nous? Nous ne voulons pas rester ici.

Galgos enfermés (Cadiz)

Refuge Pedro Munoz
Refuge Pedro Munoz

FAMILLE d'ACCUEIL

Famille d'accueil, une magnifique expérience

 

Les lévriers sont de drôles de chiens.... D'une tendresse ineffable, d'une rapidité vertigineuse, et surtout d'un tempérament déconcertant ! Mi chien mi chat, ils ont le même plaisir de satisfaire leur maitre que les autres chiens, mais ils ont cette fierté qui les rend si différent aussi ! Je ne crois pas qu'un lévrier obéira jamais à l'ordre "Au pied" comme le font les autres chiens, sans rechigner! Il faut parfois énormément de patience pour arriver à reapprivoiser un martyre.... C'est le travail que nous nous confions en acceptant le rôle de famille d'accueil. C'est un pari pour une nouvelle vie ! Une étape souvent fondamentale pour la réinsertion sociale des lévriers d'Espagne. Jusque là traité comme du bétail....parfois muselé 24h sur 24, élevés en masse dans le noir, au pain sec et à l'eau...livrés aux dures lois de la hiérarchie d'une meute affamée qui n'a de choix que de se battre pour manger à sa faim.

 

Pour devenir famille d' accueil

 

1)Le rôle de la famille d'accueil (FA) n'est pas un rôle passif, loin de là ! Nous récuperons des chiens dociles pour la plupart et assez faciles à placer sans risques. Accueillir un chien qui a très peur est très délicat, et nous ne donnons ces chiens qu'aux FA (familles d'accueil) qui s'en sentent le courage.

 

2) La FA doit travailler à redonner confiance au chien, qui ne demande que ça, à lui apprendre les bases d' éducation nécessaire pour devenir un heureux chien de compagnie... (propreté, marcher en laisse, sociabilisation....)

 

3)Il est important pour nous que vous puissiez nous parler du chien qui est en accueil chez vous ( nous envoyer des petits textes qui le décrivent en honnêteté et des photos de lui) car vous le connaîtrez rapidement mieux que nous qui ne l' avons souvent côtoyé que lors du voyage depuis l' Espagne. Les chiens nous arrivent directement des chenils. Souvent nous ne savons presque rien sur les chiens, car ils ne peuvent pas raconter, ni à nous, ni aux bénévoles en Espagne.

 

4)Avant de choisir un chien vous pouvez avoir une idée plus ou moins précise du chien que vous souhaitez accueillir. Un ou une que vous avez repéré sur photo sur les sites des associations... ou simplement un chien calme, ou au contraire sportif..., avec telle ou telle couleur de robe, une femelle ou un mâle (il faut savoir que nous avons toujours beaucoup plus de mal à placer les mâles , mais qu'ils le méritent autant que les femelles. Les refuges qui trouvent les chiens nous demandent de penser aussi à ces pauvres mâles qui méritent de vivre...)

5)Le chien restera chez vous plus ou moins longtemps... selon le temps qu'il mettra à trouver un bon adoptant, pour une femelle, on peut dire que c'est en moyenne une semaine à un mois et demi. pour un mâle parfois deux ou trois mois!

 

6)Vous pouvez, après un moment, aussi décider de garder le chien "pour de bon" et dans ce cas, vous signerez le coeur battant un contrat d'adoption!

 

7)Il faut être conscient que le chien que vous récupérez n' est pas toujours facile à ses débuts... c' est pénible de se rendre compte qu' il est parfois sauvage, triste... ou même destructeur , si vous le laissez seul trop rapidement! Nous demandons toujours un maximum d'informations sur les chiens que nous ramenons d' Espagne... et en avons souvent le minimum ! Même l'âge du chien est souvent erroné. On nous dit trois à quatre ans, il peut en avoir six, ou même parfois seulement un et demi!

 

8)Pour les dépenses, en principe, la nourriture est à votre charge, les frais vétérinaires sont pris en charge par l'association si vous lui en parlez d'avance, sauf en cas d'urgence où il faut agir tout de suite pour lui sauver la vie.

 

9) Il est bien vu que vous aidiez l'association à trouver une famille pour le toutou, des affichettes à mettre dans les commerces et chez vos vétérinaires, en parler autour de vous..., mais l'association s'emploie activement à recruter une bonne famille pour votre protégé!

 

Voilà en gros! L'important c'est le geste que vous vous apprètez peut-être à faire: sauver un galgo ! Merci à vous de vous pencher sur la question... j'espère avoir pu vous donner quelques informations utiles... surtout, n 'hésitez pas à nous contacter pour discuter de cela plus longuement!